Le désir éternel: une alimentation sûre

«Un homme avertit en vaut deux» – voilà le célèbre dicton français. En effet, le respect d’un avertissement est un gage pour une vie saine. Mais, qu’est-ce qu’un avertissement? Il peut être donné par les explications que nous trouvons écrits sur les emballages des aliments que nous avons achetés, par exemple…
20925_emballage

Tout un chacun, ou presque, apprécie la nourriture bien préparée et savoureuse. Mais il faut faire preuve de prudence et de bon sens lorsque nous la préparons ou la choisissons. Ainsi, on goûtera le plaisir d’une alimentation sûre.

Donc voilà encore une fois la question éternelle: comment avoir une alimentation sûre?

Il est impossible d’être en bonne santé sans une « bonne alimentation ». Et on le sait déjà qu’une bonne alimentation passe par un régime équilibré et sain. Le manque de nourriture n’est pas précisément la principale cause de malnutrition – au contraire – la consommation d’aliments contaminés et malsains peut l’être. L’état maladif et le malaise qui compromettent la productivité économique à cause de la contamination des aliments» que nous utilisons quotidiennement sont un des problèmes pour la santé de l’homme en général parmi les plus répandus du monde.

Graph04_FR

Comme nous avons déjà dit les avertissements sont importants pour une vie saine et les conseils inhérant les bonnes habitudes alimentaires peuvent toujours se révéler plus utiles de ce que vous pourriez penser. Effectivement, certains conseils diététiques sont toujours valables. Par exemple,variez votre alimentation et mangez des légumes et des fruits. Si vous achetez du pain, des pâtes, des céréales, ou du riz, les indications sur les emballages vous permettront de sélectionner des produits à base de céréales complètes. Ces produits sont plus riches en fibres et en éléments nutritifs que ceux à base de céréales raffinées. Vous devrez peut-être veiller à la quantité de sucre, de sel, et de « matières grasses » que vous consommez, ainsi qu’à la taille de vos portions. Pour ce qui est des protéines, mangez de petites portions de viande ou de volaille sans gras, et, si possible, du poisson – du moins deux fois par semaine serait l’idéal.

Mais en réalité il y a autres choses auxquelles on devrait prêter une attention particulière. La sûreté en cuisine et una conduite alimentaire bien équilibrée en sont quelques-unes.

Le désir éternel: une alimentation sûre.   Quand le problème de la nourriture se pose.

Dans les Pays en développement, ce phénomène est une cause fréquente de maladies douloureuses, voire de décès. Au Royaume-Uni, par exemple, on enregistre chaque année un incroyable chiffre de cas d’intoxications alimentaires, bien que le véritable chiffre pourrait être méconnu. Il ne faut pas oublier que, chaque jour, dans n’importe quelle partie du monde, des quantités importantes de nourriture avariée sont importées et exportées.

La contamination et ses facteurs.

Qu’est-ce qui rend un aliment impropre à la consommation?  Un aliment peut être rendu impropre à la consommation quand il a été contaminé par des « bactéries nuisibles », et cela peut se produire dans les cas suivants:

une viande cuisinée reste trop longtemps à température ambiante – un bocal de conserves de légumes n’est pas hermétiquement fermé – on néglige les précautions nécessaires pour préparer hygiéniquement ses plats – une salade qui devrait accompagner nos plats de crudités n’est pas bien lavée – les pesticides et les contacts accidentels avec des substances toxiques (dans notre cuisine aussi cela pourrait se produire) – nos mains qui n’étaient pas bien lavées avant de se mettre à travailler en cuisine.

Selon beaucoup de revues, “les maladies transmises par les aliments sont pratiquement endémiques dans le monde entier, et pas seulement (comme on le pense souvent) dans les foyers pauvres”. En Europe, on tient ces maladies pour « la deuxième cause de décès » après les « affections du système respiratoire », et des millions d’Américains auraient chaque année des ennuis de santé pour avoir .

Mangez des produits bien frais. Efforcez-vous de vous procurer et de manger de “ vrais ” aliments, des aliments nutritifs et complets, aliments que l’homme consomme depuis des millénaires, plutôt que des aliments modernes transformés de manière industrielle. La nourriture servie par les chaînes de restauration rapide (Fast-Food) contient généralement beaucoup trop de sucre, de sel, et de graisses, mis en cause dans les cancers, les maladies cardiaques et autres maladies graves. Optez, si possible, pour des aliments grillés, cuits au four ou à la vapeur plutôt que frits. Vérifiez que vos viandes sont bien cuites et abstenez-vous de tout ce qui est avarié. Privilégiez herbes aromatiques et épices afin de réduire le sel. Dans certains pays, il existe aussi des aliments riches en protéines d’origine végétale.

Attention à la suralimentation, bref, ne mangez pas trop. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) fait état d’une augmentation “alarmante” de personnes en surpoids ou obèses dans le monde entier, souvent en raison d’une suralimentation déréglée. Les enfants obèses risquent, à court et à long terme, d’avoir des problèmes de santé, dont le diabète, pour n’en citer qu’un d’eux. Dans certaines régions d’Afrique, “ il y a plus d’enfants en surpoids que souffrant de malnutrition ”, a révélé une étude menée sur-le-champ. C’est justement celle-ci la réalité de nos temps, pour étrange qu’elle nous puisse paraître.

module-2-valuation-de-la-croissance-des-enfants-partie-ii-explications-dtailles-8-728

Dans certains pays, se procurer de l’eau propre en quantité suffisante fait partie des corvées régulières. On y est tout simplement habitués. Mais l’accès à « l’eau propre » peut devenir une préoccupation sérieuse dans n’importe quelle partie du monde ; il suffit par exemple d’une inondation, d’une tempête ou d’une rupture de conduite pour contaminer une importante source d’eau potable. Si l’eau ne provient pas d’une source salubre ou n’est pas « correctement stockée », elle peut causer une infection parasitaire, mais aussi le choléra, une diarrhée grave, la typhoïde, l’hépatite et d’autres maladies. Il faut rappeler que malheureusement la consommation d’eau contaminée figure parmi les causes de maladies diarrhéiques, dont on dénombre chaque année environ 1,7 milliard de cas. Il existe de nombreux moyens de freiner les maladies, voire de les prévenir.

Très souvent, une personne contracte le « choléra » après avoir consommé des aliments ou de l’eau contaminés par des matières fécales de personnes infectées. Quelles mesures pouvez-vous prendre — même immédiatement après une catastrophe — pour vous protéger d’une telle contamination ou de tout autre type de contamination de l’eau?  Tout d’abord, ayez les mains propres lorsque vous manipulez des récipients servant à recueillir de l’eau. Ne plongez ni vos mains ni vos doigts dans l’eau destinée à la boisson. Veillez à ce que l’eau que vous buvez provienne d’une source saine. Ce conseil vaut aussi pour l’eau avec laquelle vous lavez des aliments ou vous faites de la glace, vous faites la vaisselle, vous cuisinez ou vous vous brossez les dents. Utilisez par exemple de l’eau convenablement traitée et distribuée par un réseau public, ou de « l’eau en bouteille conditionnée » par une entreprise bien connue. S’il y a le moindre risque que votre réseau de distribution soit contaminé, faites bouillir l’eau avant de l’utiliser ou traitez-la avec des « produits de purification » qu’on peut acheter partout.

Utilisez des « filtres à eau » de qualité, s’ils sont disponibles à un prix abordable. Si vous ne pouvez pas vous procurer de produits de purification, utilisez de « l’eau de Javel » : mettez-en deux gouttes par litre d’eau à traiter, mélangez bien et laissez reposer pendant 30 minutes avant utilisation. Quels que soient les ustensiles utilisés pour prendre l’eau de votre réserve veillez à leur propreté. Conservez toujours l’eau traitée dans des récipients propres et couverts pour la protéger de toute nouvelle contamination.

economiseur-eau

Mais à par l’eau, d’autres facteurs fandamentaux pour une alimentation sûre restent à examiner de près. Les ennemis sont toujours aux aguets.

Les grands ennemis d’une nutrition sûre, sont évidemmant les « bactéries », lesquels sont responsables de beaucoup de troubles dans nos cuisines et de maladies transmissibles. Pour vivre, les bactéries responsables des maladies transmises par les aliments ont besoin de chaleur, d’air, d’eau, de nourriture, et naturellement de temps. Si l’un de ces facteurs essentiels n’est pas présent leur croissance est freinée ou bien stoppée complètement. La sécurité alimentaire dans nos cuisines suppose donc que les aliments soient préparés de telle façon que les bactéries ne puissent pas prospérer et <nos cuisines soient épargnées de la contamination>. Donc, lavez les aliments que vous allez préparer, lavez vos mains, au savon de préférence, avant de toucher à la nourriture. Faites bien cuire la viande, la volaille, et le poisson afin de parvenir à détruire tout organisme pathogène. La « trichine », si tant présente dans la viande du porc, est encore un risque à considérer. La viande de porc, si elle est mal cuite, reste souvent infestée par ce fléau. Pour s’assurer de tuer la trichine il faut bien cuire les aliments à haute température. Il ne faut pas se tromper en considérant les autres méthodes, telles celles qui consistent à mettre la viande dans la saumure ou à la faire fumer, comme des méthodes qui puissent fonctionner. Ces méthodes ne produisent en réalité aucun effet. cuisson-dangers

Ce serait mieux de ne pas utiliser de légumes et de fruits frais provenant directement du marché ou même de votre jardin privé sans les avoir lavés au préalable. On doit également bien laver les épinards et la salade – généralement les légumes à feuilles – de manière minutieuse pour permettre de les débarrasser de la terre et du sable qu’ils conservent encore.

Bien qu’il soit courant dans certains Pays de manger des fruits de mer et du poisson cru, quand l’eau est très polluée la prudence s’impose. En effet, on sait très bien que les crustacés, les mollusques, et plus en général les poissons peuvent abriter la “douve du foie” et la “douve pulmonaire”. Si le poisson n’est pas parfaitement cuit, on risque que les parasites puissent pénétrer dans l’organisme humain. Saler le poisson ou le mettre dans la saumure n’est pas véritablement suffisant pour tuer ces parasites.

Dans de nombreux Pays, l’eau contaminée véhicule, entre autres maladies, la jaunisse et la fièvre typhoïde. On ne peut même pas se fier à l’eau distribuée dans certaines villes. Si vous avez des doutes sur la provenance de l’eau faites-la bouillir avant de la boire. L’ébullition est toujours préférable, spécialement dans les endroits infestés de bactéries et de parasites. Dans certaines régions, on purifiera l’eau de consommation « par chloration ». Donc, faites bouillir l’eau et après stockez-la dans des récipients munis de couvercles. Ces récipients doivent être bien propres. Ils doivent l’être toujours.

eau-polluee

Attention au lait. Il est sage de stériliser notre lait on le faisant chauffer. Le lait pourrait être contaminé de trois manières différentes: par les récipients qui le contiennent, par le vendeur qui le manipule, et par l’animal lui-même.

Veillez toujours à la propreté de votre cuisine (les poubelles doivent être désinfectées et bien fermées) et consommez vos aliments peu après leur cuisson, surtout quand il fait chaud. Éloignez les mouches le plus possibles de votre cuisine et ne laissez aucun objet inutile traîner inutilement autour de vous et de votre coin-cuisine.

Refrigerator full of food

Certes, écouter des avertissements implique souvent un bouleversement de programme et une planification de votre vie différente de laquelle vous étiez habitués. Cependant, une telle exigence peut vous sembler excessive, mais en réalité il vaut vraiment la peine d’essayer de mettre en pratique ce peu de conseils que nous venons de vous donner. C’est votre vie en général qui vous remerciera.

Merci à vous tous pour votre fidélité.

Abonnez-vous à nos infolettres, envoyez-nous vos articles et vos suggestions sur la façon d’appliquer le régime méditerranéen jour après jour.  L’équipe de “diète méditerranéenne” vous invite aux prochains articles qui seront publiés pour découvrir les avantages de la diète méditerranéenne et les recettes typiques de la diète méditerranéenne elle-même.

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à nos services. Un grand merci à vous tous pour l’attention que vous nous apportez.

→ Vous pouvez cliquer sur les petits drapeaux que vous trouvez en haut, à droite de notre page (à côté de la date), pour accéder à la récolte complète de tous nos articles, en Français et aussi dans les autres langues. Rien n’est perdu.

Debrydelys - et le team de Dieta Mediterranea.biz

No Replies to "Le désir éternel: une alimentation sûre"

    Leave a reply

    Your email address will not be published.